Art-Street

Expression de vos passions
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit Quizz littéraire.

Aller en bas 
AuteurMessage
Azriel
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1089
Age : 30
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Petit Quizz littéraire.   Dim 13 Mai - 19:18

Je me suis amusée cette après-midi. Lol.
(*ça ne vaut pas grand chose je sais*) Razz


Trouvez l'intru :

1) Les principaux poètes surréalistes sont :

Louis Aragon
Paul Eluard
Henri Michaux

Spoiler:
 

2) Les principaux poètes reconnus comme matérialistes sont :

Francis Ponge
Stéphane Mallarmé
Eugène Guillevic

Spoiler:
 

3) Les principaux poètes de la seconde génération romantique sont :

Alfred de Musset
Charles Baudelaire
Prosper Mérimé

Spoiler:
 

4) Les principaux poètes avant-gardistes du XXe siècle sont :

Arthur Rimbaud
Blaise Cendrar
Guillaume Apollinaire

Spoiler:
 

Justifiez votre choix.


NB : quand même lol!


Dernière édition par le Dim 1 Juil - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
/R$eN!]{_$p!r!t
VIP
VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 81
Localisation : Derrière toi.
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Petit Quizz littéraire.   Jeu 17 Mai - 22:44

heeu justifier c chaud ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-street.actifforum.com
Rori
Artiste Nouveau
Artiste Nouveau


Nombre de messages : 35
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Petit Quizz littéraire.   Sam 30 Juin - 18:18

je sais que je déterre un peu un sujet mais y'a un truc qui me chiffonne : y'a une erreur.

Les "matérialistes" sont Ponge et Guillevic, l'intrus c'est Mallarmé, et non pas Guillevic. ( mais merci pour l'erreur, ça m'aura permis de faire des petites recherches sur Guillevic)
Pourquoi ?
Parce que Ponge comme Guillevic écrivent sur des objets, des choses. Ce sont tout deux des auteurs du 20ème. Ils parlent d'objets de tous les jours, une chaise, un morceau de pain, etc...
Mallarmé c'est un monsieur du 19ème et c'est un symboliste, un hermétique ( je préfère le terme symboliste, c'est plus joli Wink ) C'est à dire que la plupart de ses textes sont obscurs, dans le sens où on a parfois du mal à comprendre le fond. De fait, pour Mallarmé et ceux qui ont suivi le mouvement, la poésie c'est une forme avant tout. Mallarmé cherche à atteindre un idéal ( l'Azur dans ses poèmes), le poème parfait... je crois qu'il estimera ne jamais y être arrivé.
C'est l'un des premiers (à vérifier) à avoir destructurer les vers. D'ailleurs les surréalistes aimaient beaucoup ce qu'avait fait Mallarmé. A sa manière c'était un avant-gardiste.
Donc voilà, petite correction.

Après si vous avez le temps, je disserte :
Question 1 : l'intrus est donc Henri Michaux
Eluard et Aragon ont effectivement fait parti des surréalistes, même si après guerre Aragon a quitté le mouvement ( cf. par exemple le poème "les yeux d'Elsa") et que Eluard, lui aussi marqué par la guerre, n'a pas fait du surréalisme toute sa vie (cf. le poème "Liberté")

La question 2, c'est fait.

Question 3 : les trois messieurs sont de la même époque : début 19ème. Baudelaire est le plus jeune.
ça me chagrine en revanche le "deuxième génération". Pourquoi 2ème génération ? Musset est en plein dans la fondation du genre (qui domine entre 1820 et 1850 et Musset est mort en 1857...) au contraire, il fait même transition entre lyrisme, romancier du moi et les romantiques (je parle au niveau des romans, pas niveau poésie, mais les genres évoluent ensemble)
Enfin, pour revenir à Baudelaire, Baudelaire c'est la modernité. Il s'inspire des romantiques, il s'inspire des formalistes mais ne tombe dans le piège ni de l'un ni de l'autre. En fait Baudelaire c'est un entre-deux. Il a beaucoup d'admiration pour les romantiques, comme Hugo par exemple, mais s'en détache un peu... enfin dans sa forme il reste quand même très classique, alexandrins, rimes etc... c'est sur le fond, son travail sur l'imaginaire, les sens, qu'il est moderne et différent.

Question 4 : Rimbaud ayant écrit le plus gros de ses oeuvres vers les années 1870-1880, le monsieur n'est pas du 20ème siècle. Il est dans la veine des symbolistes. (et puis bon, en général Rimbaud, on connait... on a écrit sur lui bien plus de bouquins qu'il en a jamais écrit lui-même... )
Apollinaire en revanche lui en est, quoique mort en 1917. Il suffit de lire le premier texte du recueil "Alcools" pour s'en rendre compte. On est en plein dans la modernité, dans la ville, les thèmatiques nouvelles, les formes déstructurés ( vers libres, absence de ponctuation etc...)

Voilà... si j'ai fait des erreurs quelque part, je vous en prie, n'hésitez pas à me corriger. Je travaille sur souvenir donc j'ai pu en commettre...

Ah et au passage, il y a un S au bout de Cendrars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azriel
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1089
Age : 30
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Petit Quizz littéraire.   Dim 1 Juil - 11:20

J'ai corrigé. C'ets vrai c'est Stéphane Mallarmé l'intrus. Dans ma tête c'était lui en tout cas. C'est moi qui ait été distraite.

Petite correction : Mallarmé ne libère pas le vers, au contraire Mallermé accepte les contraintes et les renforce. Les surréalistes ne se sont pas inspirés de prime abord à Mallarmé mais plutôt à Rimbaud. Quand à l'obscurantismes de ses poèmes, celui-ci est provisoire. Son idéal est d'atteindre un langage poétique pur, ce que le langage de tout les jours ne peut atteindre puisque ce dernier est plein de sous-entendus. Il cherche alors un hermétisme provisoire dans l'objectif de la purifier.

Quand aux romatiques il y a bien eu trois générations mais pas au niveau de l'âge. Désolée j'aurais du mieux expliquer ^^
C'est en fonction de l'Idéal que tous les poètes ont cherché à atteindre en fait. Voilà comment cela se passe :
1°) première génération des romantiques, le lendemain de la révolution. L'idéal ets tout près, accessible pour le poète qui cherche à el déchiffrer et le comprendre. le poète est un peu le guide et le conseiller des hommes et surtout des hommes politiques. Ils relèguent en quelque sorte le rôle du roi pour fournir des lois universelles aux peuples.
2°) deuxième génération, Napoléon Bonaparte empereur. Les poètes sont déçus, se rendent compte de l'unitilité de l'Idéal auprès des hommes. Le spoètes s'exilent, se retirent du champ social, néanmoins ils continuent à déchiffrer cet Idéal tout en sachant que ces idéaux ne serviront jamais les hommes. C'est aussi à cette période je crois que ce met en place toute cette expression du moi.
3°) troisième génération, instauration de la IIe république mais incapable de faire face au difficultés du pays, aussi au lendemain de la révolution de 1848. De nouveaux les idéaux reviennent, mais très vite deviennent caduques vu l'incapacité du gouvernement de faire face aux problèmes. D'une face de d'ésillusinon (deuxième génération) on passe à une phase de désenchantement. Les poètes ne croivent plus à l'Idéal. Cet Idéal se présente comme un autre monde, dont certaines bribes peuvent être retrouvées dans le monde des hommes. Le poète ne croit plus en l'Idéal mais il ne croit plus non plus au monde des hommes. Baudelaire appartient à cette troisième génération, il se situe sur la lignée romantique mais est également à cheval sur la modernité. Baudelaire c'est aussi un poète de contradictions, il continue à s'exprimer sur la voie de la poésie malgré qu'il n'y croit plus.

Heu .. voilà ! J'espère n'avoir pas raconté trop de bêtises ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rori
Artiste Nouveau
Artiste Nouveau


Nombre de messages : 35
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Petit Quizz littéraire.   Dim 1 Juil - 13:09

ok pour les éclairages ! Je fais fouiner dans mon " Littérature XIXème" pour me rafraîchir les idées !

Par rapport à Mallarmé, en fait je faisait référence à sa manière de déplacer des mots qui vont ensemble grammaticalement parlant : le renvoie du nom en fin de vers ou des trucs comme ça (faudrait que je trouve un exemple pour être plus claire !) sinon tout à fait d'accord avec ce que tu dis ! Wink

ça fait longtemps que j'avais pas eu l'occasion de papoter sur l'histoire littéraire, ça fait du bien lool !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azriel
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1089
Age : 30
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Petit Quizz littéraire.   Dim 1 Juil - 13:11

Hi hi avec plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit Quizz littéraire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit Quizz littéraire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Testez votre culture littéraire!!!
» Le magazine littéraire du mois de juin !
» Défi Littéraire 2011 Alanah
» LA PORTE : Collaboration littéraire
» CADAVRE EXQUIS : Collaboration littéraire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art-Street :: La vie du forum :: Discussions-
Sauter vers: